Aboulaye Koné

Côte d'Ivoire - Québec Musique du monde

Biographie :

Né en Côte d’Ivoire, Aboulaye Koné est fils de griot. C'est au Burkina Faso, le pays où il grandit, qu'il apprend dès son enfance les rudiments de la musique. Il est ainsi initié aux percussions et à la guitare. Parvenu à l’âge adulte, il est rapidement remarqué par ses pairs et il accompagne de grands noms de la musique africaine tels que Les Go de Koteba, Sonatata Kondé, Fodé Kouyaté, Tiranké Sidibé, Bambino et Prince Djabaté.

En 2004, il fonde le groupe Bolo Kan, deux mots qui signifient « main » et « son », « message » ou « signature ». Cette formation se décline en trois couleurs de la musique africaine: « Acoustique ou sous le baobab » dans laquelle la guitare mandingue est à l‘honneur, « Moderne ou le métissage urbain », sorte de big band afro-québécois, et « Percussion ou le Village », où une troupe de danseurs accompagne les percussionnistes. En 2008, Bolo Kan Moderne a reçu le Syli d’argent au concours de la musique du monde organisé par Nuits d’Afrique et, l’année suivante, le volet « Percussion » a été couronné du Syli d’or. 

Parallèlement, Aboulaye Koné fait partie dès 2003 du François Bourassa Ensemble, en tant que percussionniste. Cette formation jazz, qui a été décorée de plusieurs prix Juno, Félix et Opus, est une des plus actives au Canada. À partir de 2005, il est également guitariste dans le groupe de Zal Sissokho, nommé Buntalo. Par ailleurs, il est invité spécial auprès de groupes comme Salaam, Syncop, La Chango Family ou la Famille Zon.

Il a eu l’honneur d’accompagner des vedettes africaines de passage à Montréal comme Sonatata Kondé, Fodé Kouyaté, Tiranké Sidimé, Bambino et Prince Djabaté. Sur scène, il prend part à différents spectacles : La Nouba au Corona, produit et diffusé par la première chaîne de Radio Canada où quinze artistes d’origines différentes se rencontrent, et au « House Band » du spectacle Afrika Musique sous la direction d’Éval Manigat, où il accompagne entre autres Lokua Kanza. 

En 2007, il participe à la création de S’Temps d’Art Africain. Cette structure œuvre dans le domaine de l’enseignement de la danse et de la percussion d’Afrique de l’Ouest. Il donne des cours et anime des ateliers dans différentes structures du Québec. En 2007 et 2008, il reçoit la reconnaissance du Conseil des Arts du Canada en guitare mandingue et du Conseils des Arts et Lettres du Québec en percussions africaines. Il compose la musique du spectacle pour Enfant Baobab, récipiendaire du prix de la critique 2010. Et en 2011, Aboulaye Koné & Bolo Kan sortent un album, Afro Gné, qui est nommé aux Junos dans la catégorie Meilleur album Musiques du monde 2012. Désireux de partager son art, Aboulaye Koné donne de nombreux ateliers et spectacles au Québec.

Les spectacles de l'artiste: