Admiral T

France - Guadeloupe Musique du monde

Biographie :

Tout commence à Boissard, dans la banlieue de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Christy Campbell, issu d’une famille de dix enfants, grandit dans un environnement baigné de reggae, de rap et de musiques traditionnelles caribéennes. En 1997, alors âgé de 16 ans, il enregistre son premier titre, « Rapide », mais attend cinq années pour connaître le succès avec son deuxième morceau, « Gwadada ». Sur ce titre, il fait le constat du malaise social qui frappe son île natale depuis bien trop longtemps. Entre ses deux premiers enregistrements solos, Admiral T joue essentiellement avec le KSS (Karukera Sound System). Un apprentissage essentiel pour cet artiste en devenir.

En 2003, il sort enfin son premier album, intitulé Mozaik Kréyol. Avec cet opus, il connaît un succès immédiat à la fois aux Antilles et en métropole. Ses textes marqués par les espoirs et les déceptions d’une jeunesse défavorisée, trop souvent oubliée ou ignorée, charment un public nombreux. Par ailleurs, en 2005, Admiral T joue le rôle principal dans le film Nèg Maron de Jean-Claude Flamand Barny.

L’année suivante, il retourne à la musique et sort un deuxième album, Toucher l’horizon. Privilégiant davantage les mélodies, Admiral T renouvelle son style. Il s’entoure également d’invités prestigieux tels que Diam’s, Rohff, Kassav ou T.O.K. Sa reconnaissance, acquise dans les Antilles, grandit encore en métropole, comme le prouve sa tournée en 2006 qui le mène notamment à l’Olympia et au Zénith de Paris.

2010, l’année de son troisième album, Instinct Admiral, marque son attachement indéfectible au reggae dancehall mais aussi à de nouvelles sonorités plus électro, R&B et soca. S’entourant de talents variés, Admiral parvient à renouveler son style et à élargir son public. Il réitère ce coup de maître deux années plus tard avec Face B, un album « hors-série » comme il le qualifie lui-même, un disque plus à contre-courant que ses précédents, plus spontané également. Mais ce qui en ressort avant tout, c’est une énergie intacte, un flow ultra rapide et une volonté de dénoncer la violence et les difficultés de la vie.

Son disque le plus récent, I am Christy Campbell, paru en 2014, a pu confirmer que le dynamisme de l’artiste ne décroit pas au fil des années. Admiral T., qui n’a plus rien à prouver, nous livre dans cet album une musique très personnelle et intimiste : comme le souligne son titre, I am Christy Campbell témoigne de la maturité et de l’accomplissement d’un auteur qui désormais se sent entièrement lui-même et libre dans sa création. Cette année encore, son concert au Zénith de Paris début avril (le troisième qu’il donnait dans cette salle) a fait événement et s’est donné à guichet fermé : car Admiral T. est bien un artiste qu’il faut découvrir sur scène, où il livre des prestations bouillonnantes de vie. 

 

Admiral T

You may need: Adobe Flash Player.

Les spectacles de l'artiste:

Disques :

Festival international Nuits d'Afrique - Compilation 2014

Festival International Nuits d'Afrique - Compilation 2015