Audrey Emery

Québec

Biographie :

C’est entre la forêt et la mer, entre les Îles de la Madeleine et les Laurentides, qu’Audrey Emery a passé son enfance. Bercée par les réunions familiales débordant d’artistes en tout genre, réunis par la même passion : l’art avec un grand A, Audrey se sent très vite attirée par la musique. A six ans, elle découvre le violon, puis à neuf ans, elle se décide et choisi le piano classique. Avec lui, elle touche à des œuvres à la musicalité pointue et dénudée, la propulsant dans un monde plus grand que nature.
Neuf ans plus tard, lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande, Audrey se choisi un autre compagnon musical: la guitare. Sans trop savoir comment, ni pourquoi, elle suit son instinct et laisse libre cour à sa fibre compositrice. A tâtons, elle s’exprime à travers ce nouveau mode de communications. Elle bouge à travers ces nouveaux sons métalliques, y trouve des airs et y laisse couler sa voix, communiquant progressivement ses rencontres, ses amour, ses passions et ses déceptions. La création s’avère une révélation, enfin une manière de « dire ».
De ces improvisations libératrices naissent rapidement des pièces, et une urgence de foncer tête première dans la théorie. Audrey entame dès lors des études en chant jazz et en électroacoustique, développant ainsi outils et formes de structures musicales. En 2007, puis en 2008, elle présente alors ses premières compositions électroacoustiques : « Ssscri » et « Coquille 2 ».
Cependant, rapidement ces structures sont autant de barrières à la liberté de la jeune compositrice. Elle a envie de les faire voler en éclats, se disant qu’elles ne sont pas le reflet de la vie qui est tout sauf égale. En musique, elle explose, éclate, chante et joue les émotions humaines avec spontanéité. Puis s’en suit une exploration plus encadrée des formes et des sonorités, et s’installe alors une nouvelle paix. Audrey Emery peaufine son vocabulaire rythmique et mélodique. À travers une nature soul forte et douce à la fois, elle ancre ses compositions dans une authenticité qui séduit.
En anglais, puis en français, Audrey exprime sa personnalité et sa vision du monde : fragile et brute à la fois, tendre ou cruel, grandiose et sensible. Libre dans le thème et les harmonies, elle installe sa voix et fait vibrer les cordes sensibles. Au cours de 2009-2010, Audrey Emery prend son envol. Charmé par cette sirène à la voix de chalumeau, plusieurs artistes font appel à ses services pour participer à leur spectacle et enregistrements (Clément Jacques, Martin Léon, Eloi Painchaud pour la série « Ni toi, ni moi » nominée aux Prix Gémeaux 2010) ou pour assurer leurs premières parties (Marie-Pier Arthur, Cœur de Pirate). D'ailleurs en 2010-2011, Audrey sillonera le Québec en réchauffant le public lors de la tournée de Jorane.
Pour l’avenir, Audrey Emery fourmille de projets dont la création de nouveau matériel, renouant le dialogue avec son vieil ami le piano.


Audrey Emery

You may need: Adobe Flash Player.

Les spectacles de l'artiste: