Calypso Rose

Trinidad

Biographie :

La dame a 72 ans mais sur scène, bouge toujours comme une jeune fille! Légende vivante du Calypso, qu’elle a rendu accessible aux femmes, elle a déjà partagé la scène avec Miriam Makeba, Bob Marley et Mickael Jackson.

Avec son sourire jusqu’aux oreilles, ses pommettes rebondies et son énergie inébranlable, Calypso Rose est une icône du calypso depuis plus de 40 ans. Elle reste aujourd’hui une chanteuse vénérée par tous les amateurs de musique caribéenne.

 

Née en 1940 sur l’île de Tobago, McCartha Linda Sandy-Lewis écrit sa première chanson alors qu’elle n’a que 15 ans. Son père est chanteur dans la chorale religieuse et, pourtant, les parents de celle qui deviendra Calypso Rose s’opposent à ce que leur fille chante durant le carnaval. Mais le caractère bien trempé de Rose est un instrument redoutable. Non seulement elle chante durant le carnaval mais elle sera couronnée cinq fois de suite du titre de Calypso Queen !

Dès le début des années 1960, elle voyage à travers les Caraïbes pour se produire sur scène. Elle y gagne de nombreux concours dont la Road March de St-Thomas et voit son titre Fire in Me Wire joué deux années de suite au carnaval de Trinidad. A partir des années 1970, elle enchaîne les succès. Ses grands tubes sont notamment Constable Rose et Do Dem Back, son premier disque d’or. Elle est également la première femme à gagner la Road March de Trinidad en 1977 avec sa chanson Gimme More Tempo. Elle réitère son exploit l’année suivante avec Come Leh We Jam tout en gagnant le titre de « Roi » du Calypso. Depuis, cette distinction porte le nom de « Monarque » du calypso, pour le rendre accessible aux femmes autant qu’aux hommes.

En 1983, elle décide de s’installer à New York, mais avoue se rendre souvent à Tobago, pour y retrouver ses racines africaines. Car la musique de Calypso Rose est marquée profondément par ses origines africaines, dans les rythmes, dans les textes, dans son énergie vitale et viscérale. Elle enregistre de nombreux titres durant les décennies 1980 et 1990, toujours en activité, toujours appréciée bien au-delà de son île et de sa communauté. Après avoir lutté contre la maladie en 1996 et 1998, Calypso Rose est revenue, avec un appétit décuplé. Elle continue à allumer les scènes. Depuis le début de sa carrière, elle a écrit plus de 800 chansons et a enregistré plus de 20 albums. Son dernier CD, intitulé Calypso Rose, produit par Harmonia Mundi, a été un retour remarqué de la diva de Tobago à la voix d’Aretha Franklin. Ses mélodies très cuivrées, tirant parfois sur le jazz et sur le reggae, lui ont donné une dimension supplémentaire. Elle enchaîne depuis les tournées, impressionnante encore et toujours, habitant la scène avec un plaisir renouvelé et contagieux. Le public montréalais pourra profiter de cette énergie le soir du 20 juillet pour un concert exceptionnel.

Calypso Rose

You may need: Adobe Flash Player.

Les spectacles de l'artiste:

Disques :

Festival International Nuits d'Afrique -Compilation 2012