Kassav'

Guadeloupe, Martinique

Biographie :

 

L’aventure Kassav’ commence en Guadeloupe dans les esprits de Pierre-Édouard Décimus, alors membre du groupe Les Vickings, et de Freddy Marshall. Les deux compères font appel à Georges Décimus, bassiste, et Jacob Desvarieux, guitariste et arrangeur, avec un objectif ambitieux : adapter la musique populaire de l’île aux goûts modernes. C’est ainsi que, grâce à un savant mélange de sons traditionnels, rock et funk, naît officiellement le zouk. Depuis les années 1960, le mot désignait une soirée dansante.

En 1979, sort le premier album, Love and Ka Dance, et le nom Kassav’ est définitivement adopté, en référence à la Kassav’, une galette de manioc mélangée à de la noix de coco. Après cette date, certains membres rejoignent les fondateurs, d’autres choisissent de changer d’horizon. Dès lors, les joyeux lurons de Kassav’ enchaîneront les albums, les concerts… et les succès. 

Succès après succès

1984 est l’année du premier tube international de Kassav’, Zouk-la sé sel médikaman nou ni " (Le zouk est notre seul médicament). Grâce à cette chanson, la notoriété du groupe dépasse désormais les frontières des Antilles. Les plus célèbres des Guadeloupéens se lancent alors dans une aventure longue de plusieurs décennies, enchaînant les concerts dans le monde entier, à la rencontre de leur public, de plus en plus nombreux et varié.

Début 1986, ils fêtent leur premier disque d'or devant 40 000 personnes rassemblées en Guadeloupe. Les albums Vini Pou et Majestik Zouk, sortis respectivement en 1987 et 1989, sont disques de platine et plusieurs des CD suivants sont disques d’or. En 1987 et 1988, le groupe reçoit la Victoire de la musique (Prix musical français) dans la catégorie Meilleur groupe français et, en 1989, il obtient le Prix de la Francophonie au Québec. Le zouk se forge ainsi une place de choix dans le paysage musical francophone.

Aujourd’hui, le groupe est composé de Jocelyne Béroard, Georges Décimus, Jacob Desvarieux, Jean-Philippe Marthély et Jean-Claude Naimro. Respectueux des carrières de ses membres, Kassav’ laisse libre cours à ceux qui souhaitent mener leurs projets personnels. Ainsi, le premier album de Jocelyne Béroard, enregistré en 1986, sera le premier disque d’or féminin aux Antilles. 

En tout, les membres du groupe enregistreront une trentaine d’albums solos et quinze ensemble. L’influence du groupe Kassav’ à travers le monde est immense ! On peut citer quelques chiffres records : plus de cinq millions d’albums vendus depuis 1979 ;  premier groupe français à avoir rempli le Stade de France ; plus de 200 concerts devant plus d’un million de personnes entre 2009 et 2012.

Ils nous reviennent avec un tout nouvel album, Sonjé, sorti en France en mai 2013 et qui sortira également au Canada en juillet 2013 sous l'étiquette Disque Nuits d'Afrique. Il est présenté comme celui qui renoue avec le style de leur début et rend hommage à Patrick Saint-Eloi, décédé en septembre 2010 ; il fut l’un des membres du groupe pendant de nombreuses années.

Dès le mois de juin, le groupe entame une tournée géante, le Mawonaj Tour, entre Caraïbes, Europe et Amérique du nord.

 

Kassav'

You may need: Adobe Flash Player.

Les spectacles de l'artiste:

Disques :

Festival International Nuits d'Afrique -Compilation 2013

Kassav' - Sonjé