Meklit

Éthiopie Musique du monde

Biographie :

Née en Éthiopie au début des années 1980, Meklit Hadero grandit aux États-Unis, d’abord dans l’Iowa, puis à New York, et enfin en Floride. Un parcours dans une ambiance hétéroclite et forcément riche sur le plan artistique. Ses influences sont innombrables : jazz, soul, hip hop et rock mais aussi les musiques traditionnelles à la fois des États-Unis et de son Éthiopie natale. Parvenue à l’âge adulte, elle étudie les sciences politiques à l’université de Yale puis s’installe à San Francisco dont elle découvre rapidement la richesse artistique exceptionnelle. Elle se plonge corps et âme dans ce bouillon d’influences, un mélange qui a toujours dominé sa vie et qu’elle apprécie plus que tout. En 2007, elle enregistre Eight Songs, un premier disque qui n’est qu’une introduction de ses talents et qui lui permet de se lancer dans une carrière professionnelle musicale. En 2009, elle bénéficie d’une résidence à l’université de New York, au musée De Young (San Francisco) et à la Red Poppy Art House (San Francisco). Elle compose également pour la Fondation San Francisco et pour des productions théâtrales. Par ailleurs, elle crée le collectif Arba Minch, regroupant des artistes éthiopiens, vivant hors de leur pays et souhaitant approfondir les liens avec leur pays d’origine et avec les autres représentants de la diaspora. En 2010, Meklit Hadero sort son deuxième album, intitulé On a Day Like This et qui lui permet d’accéder à un plus large public. Au moment de la sortie de cet opus, la presse est dithyrambique, à l’image du San Francisco Chronicle la qualifiant de « géante artistique en herbe ». Ses morceaux sont le reflet de ses influences de jazz new-yorkais avec le folk ouest-américain, saupoudrées de sons et de rythmes d’Afrique de l’est. Le tout est lié par sa voix captivante et son énergie profonde. Suivront les albums Meklit & Quinn en 2012 et We Are Alive en 2014, témoignant à quel point la jeune artiste est prolifique et sait se renouveler. Son tout nouvel album, When the People Move, the Music Moves Too, est sorti dans les bacs en juin 2017 et s’est retrouvé propulsé en haut des classements. Il est le fruit d’une collaboration au sommet avec le producteur Dan Wilson (qui a produit également John Legend, Adele, Taylor Swift, Dixie Chicks…) et a été enregistré entre Addis Abeba, Los Angeles, La Nouvelle-Orléans et San Francisco. Cette fois encore, la presse ne tarit pas d’éloges sur cet album sensuel et envoûtant, dont les morceaux sont d’une infinie variété, mêlant à merveille les influences et les continents. Le Sunday Times UK l’a inclut dans les 100 meilleurs albums de l’année et Bandcamp dans sa liste des meilleurs albums de soul de 2017. Les 11 chansons de l’album puisent leur inspiration dans des conservations que Meklit a eu avec Mulato Astake, pionnier de l’Ethio-Jazz, en 2011.

Meklit

You may need: Adobe Flash Player.

Les spectacles de l'artiste:

Disques :

Festival international Nuits d'Afrique - Compilation 2014

FESTIVAL INTERNATIONAL NUITS D'AFRIQUE - COMPILATION 2018