MOKOOMBA

Zimbabwe Afro-fusion, Traditional rhythms

Biographie :

Mokoomba est originaire de Victoria Falls au Zimbabwe. C’est à Chinotimba que les six membres du groupe ont grandi et se sont connus : Mathias Muzaza (chanteur principal et percussions), Ndaba Coster Moyo (batterie et chant), Trustworth Samende (guitare et chant) Donald Moyo, (clavier et chant), Miti Mugande, (percussions et chant) et Abundance Mutori (basse et chant). Leur style mêle instruments traditionnels et instruments modernes, en jouant sur la richesse des différents rythmes : ethno-jazz, soukous, blues du Sahara, hip hop, salsa… un mélange explosif qui, allié à leur énergie débordante, leur permet d’enflammer les scènes. Ils font également vibrer la musique traditionnelle du peuple Tonga, une influence qu’ils tiennent de leur chanteur soliste Mathias Muzaza. 
 
Bien qu’ils jouent ensemble tout au long de leur adolescence, c’est-à-dire depuis 2001, le groupe se forme officiellement en 2007. Il devient immédiatement une révélation : lors du Music Crossroads InterRegional Festival au Malawi en 2008, Mokoomba gagne la compétition et remporte ainsi l’occasion de faire une tournée européenne et d’enregistrer un premier album. Ce sera Kweseka, un album de six titres dans lequel, tout en ayant un ton porteur d’espoir, ils parlent sans détour de leur Zimbabwe natal, de l’épidémie de sida qui a ravagé le pays et des différents travers et maux de la société. 
 
Les concerts se multiplient, en Europe surtout, et en 2013 la chanteuse ivoirienne Manou Gallo produit leur deuxième album, Rising Tide, qui reçoit un accueil très enthousiaste. Cet opus leur vaut en effet les éloges des médias spécialisés (de Songlines magazine à la NPR) et renforce leur réputation à l’international : durant les trois années qui suivent ils tournent sans cesse, non seulement en Europe mais désormais dans le monde entier. Les musiciens sont même le sujet d’un documentaire, Mokoomba: From One River Bank to Another, de Frank Dalmat et Francis Ducat. 
 
En 2015, ils enregistrent leur troisième album, Luyando, qu’ils autoproduisent. Dans une alternance de chansons acoustiques réflexives et de titres joyeux et dansants, Mokoomba revient alors à l’essence de son style et au mélange des sonorités et des influences sans équivalent qui fait son originalité. Sans perdre de temps, ils préparent actuellement leur quatrième album, prévu pour 2018 !  

MOKOOMBA

You may need: Adobe Flash Player.

Les spectacles de l'artiste: