Mu Mbana

Guinée-Bissau

Biographie :

Chanteur, poète, compositeur et multi-instrumentiste, Mû Mbana est tout cela à la fois. Né sur l’île de Bolama, en Guinée-Bissau, il a grandi dans un monde imprégné par la musique, à travers notamment les chants religieux des peuples Brame et Bidjugu. C’est une musique spirituelle et poétique que Mû Mbana propose, une musique portée par sa voix de velours et les sons des instruments traditionnels, comme le simbi et le tonkorongh. Une musique de l’ordre de l’expérience, limpide et essentielle.

Mû Mbana a déjà joué sur de nombreuses scènes en Afrique, en Europe ou sur le continent américain, et a signé pas moins de dix albums. Au gré de ses projets, il a eu l’occasion de collaborer avec des artistes de différents horizons, comme Selva de Mar, La Locomotora Negra, Manu Dibango, Simão Felix, Rosa Zaragoza, Lula Pena, Jurandir Santana ou Fabiana Cozza.

L’artiste travaille aujourd’hui à Bissau ainsi qu’à Barcelone, alternant projets solos et collaborations, comme le Nua Trio (avec Javier Colina et Jesus Mañeru), le duo Mû & Sasha (avec la violoncelliste israélienne Sasha Agranov), le projet Mornas Ku Nghuni Nghunidúras avec Cristobal Montesdeoca (un hommage aux Grands de la musique de Guinée-Bissau), ou encore le groupe Colectivo BDB.

Après 20 ans de collaboration, le musicien signe son premier album en solo, IÑÉN, en 2017, accompagné essentiellement par son simbi. Un album qui marque une nouvelle étape dans le travail de l’artiste, une sélection de compositions à la portée réflexive et aux intonations profondes. On a hâte de connaître la suite. 

Mû Mbana a joué sur de nombreuses scènes en Afrique, en Europe et en Amérique et a signé pas moins de dix albums. Au gré de ses projets, il a eu l’occasion de collaborer avec des artistes de différents horizons, comme Selva de Mar, La Locomotora Negra, Manu Dibango, Simão Felix, Rosa Zaragoza, Lula Pena, Jurandir Santana ou Fabiana Cozza.

L’artiste travaille aujourd’hui à Bissau ainsi qu’à Barcelone, alternant projets solos et collaborations, comme le Nua Trio (avec Javier Colina et Jesus Mañeru), le duo Mû & Sasha (avec la violoncelliste israélienne Sasha Agranov), le projet Mornas Ku Nghuni Nghunidúras avec Cristobal Montesdeoca (un hommage aux grands de la musique de Guinée-Bissau), ou encore le groupe Colectivo BDB.

Après 20 ans de collaborations, le musicien signe en 2017 son premier album en solo, IÑÉN. Cet album marque une nouvelle étape dans le travail de l’artiste, avec une sélection de compositions à portée réflexive et aux intonations profondes, accompagné essentiellement de son simbi. 

Les spectacles de l'artiste: