Roberto Lòpez

Amérique du Sud, Québec

Biographie :

Révélation Radio-Canada 2010-2011, Roberto Lòpez a pour habitude de se jouer des normes, mêlant allègrement les styles en un mix panaméricain plus réjouissant que la simple somme de ses composants. Au fil du festival, il se dévoile sous toutes ses coutures…  

Né à Bogota, en Colombie, Roberto López poursuit ses études de jazz à Montréal, à l’Université Concordia. En 2005, après avoir travaillé avec plusieurs artistes et formations, il crée le Roberto López Project, un orchestre polyculturel, afin d’y jouer ses propres compositions. Il s’entoure de musiciens venus de tous les coins du continent américain : Colombie, Brésil, Venezuela, Mexique, Salvador, Cuba, Québec et Nouveau-Brunswick et, face à cette diversité, Roberto parvient à incorporer les diverses traditions et expériences musicales des artistes qui composent son groupe.
Le Roberto López Project allie les rythmes latins traditionnels et les influences contemporaines : de la cumbia-funk au mambo-urbano, en passant par le boogaloo et le latin-soul, la cumbia-rai, le reggae, le currulao (côte pacifique colombienne), le porro pelayero (côte carribéo-colombienne) et la salsa dura des années 1970s... Tout cela mêlé habilement et harmonieusement par Roberto et ses musiciens.
D’ailleurs, depuis sa création, la formation s’est produite dans de nombreux festivals au Canada et au Mexique. Et en 2006, son premier album, intitulé Qué pasa?, est nominé comme l’un des meilleurs albums acoustiques latino par le Indie Acoustic Project aux États-Unis. Le deuxième opus, Soy panamericano, recevra lui aussi les honneurs avec une nomination dans la catégorie « Meilleur album de musique du monde » au Prix Juno 2011 et au GAMIQ 2010 (Gala Alternatif de la musique indépendante du Québec). Roberto Lopez a aussi été élu Révélation Monde de Radio Canada 2010/2011.
En 2011, Roberto López lance un nouveau projet, l’Afro-Colombian Jazz Orchestra. Avec ce nouveau groupe, il propose un voyage aux racines de la musique colombienne, entre cumbia, porro et fandango. Les morceaux sont arrangés dans un esprit soul et funk et Roberto y joue également ses propres compositions. Par ailleurs, il compose des musiques de film, tels que Open Secrets, L'Argent ou Chronique urbaine, et de théâtre.
Durant ces quelques années vécues à Montréal, cet artiste est parvenu à mettre au point une fusion unique de tradition et de modernité, de continent américain, du sud et du nord, et de continent africain, créant ainsi un style bien à lui qui nous emporte aux confins du monde musical.
                                                  

Roberto Lòpez

You may need: Adobe Flash Player.

Les spectacles de l'artiste:

Disques :

Festival International Nuits d'Afrique -Compilation 2012