Sergent Garcia

Espagne, Colombie

Biographie :

Figure de proue du mouvement Latino alternatif, Sergent Garcia vend des centaines de milliers d’albums à travers le monde. Son dernier opus, Una y Otra Vez, explore la diversité des rythmes colombiens.

Après douze ans de carrière et cinq albums studios, le Sergent Garcia n’a plus besoin d’être présenté. L’inventeur de la salsamuffin a réussi à s’imposer dans le monde la musique latino. Après quelques détours…

 

En 1983, Bruno Garcia commence sa carrière de guitariste dans le punk rock au sein du groupe Ludwig Von 88. Sans aucun doute, il garde de cette expérience une tendance à dynamiter tout ce qui peut ressembler à des conventions et une énergie sans faille. Mais rapidement, ses origines espagnoles le titillent et il ne peut s’empêcher de travailler en parallèle sur des sons mêlant reggae et rythmes latinos.

En 1996, il apparaît sur Tchatche Attack, compilation ragga sur laquelle se trouve Salsamania, premier titre officiel du Sergent. L’année suivante sort son premier album, autoproduit, Viva el Sargento. Il s’associe alors au groupe Los Locos del Barrio (les Fous du quartier) pour plonger tout entier dans sa deuxième carrière.

En 1999, sort Un Poquito Quema’o. Le succès de Sergent Garcia explose, dans le monde entier, comme l’attestent ses centaines de concerts durant plusieurs mois d’affilée après la sortie du CD. Malgré ce marathon, Sin Fronteras voit le jour en 2001. Dans ce nouvel opus, Sergent Garcia continue son exploration des musiques des Caraïbes, tout en y mélangeant des sonorités plus africaines. C’est ainsi qu’il enregistre avec le duo malien Amadou et Mariam sur le titre Seremos. Là encore, la tournée qui suit mène le groupe sur les routes durant plusieurs mois. Deux ans plus tard, sort le quatrième album : La Semilla Escondida. Concocté et enregistré en Jamaïque et à Cuba, afin de se plonger dans ses inspirations, il est suivi d’un Best Of en 2004 puis d’une grande tournée en 2005. L’année suivante, sort l’album Máscaras. Il est enregistré au Mexique avec le soutien de Toy Hernandez, ancien mentor du groupe de rap mexicain Control Machete et propose un son plus urbain que les albums précédents.

En 2011, le dernier album de Sergent Garcia, sorti sous le label de référence Cumbancha, est enregistré, sous influence colombienne cette fois-ci. Il avait découvert la musique de ce pays lors de sa tournée en 2005 et rêvait depuis d’y retourner. Una y Otra Vez est conçu à Valence, en Espagne, les maquettes sont enregistrées à Paris et l’album est finalisé à Bogota, avec « la crème de la scène musicale colombienne actuelle », affirme le Sergent.

 

Depuis le printemps 2011, il est en tournée mondiale. Il est notamment passé par La Tulipe en septembre 2011, grâce (déjà) à Nuits d’Afrique. Ses chemins passeront par l’Europe, l’Asie, l’Amérique… et Montréal où il viendra fermer la première journée du site extérieur, le jeudi 19 juillet prochain, gratuitement.

Sergent Garcia

You may need: Adobe Flash Player.

Les spectacles de l'artiste:

Disques :

Festival International Nuits d'Afrique -Compilation 2012