Kine Lam

18 Février, 2018 - 21:00

Prix: 25 $ en prévente 30 $ à la porte

Serie : Rythmes au féminin

Club Balattou

4372 boul St-Laurent (coin Marie-Anne) Montréal,QC H2W 1Z5

514-845-5447

www.balattou.com

Vous pouvez également vous procurer vos billets à la billetterie centrale.

Description du spectacle:

Billets en prévente directement au Balattou.

Par la grâce de Dieu, je suis née avec le don de chanter, Mais la passion héréditaire de la Diva pour la chanson prend sa source dans la sève de l’arbre généalogique de ses aïeux. Piquée par le virus de la chanson à bas âge, Kiné Lam ne tarde pas à mettre en Exergue son talent de future cantatrice à l’occasion de manifestations festives telles que le théâtre scolaire, les baptêmes et les mariages.

L’année 1974 est un tournant décisif dans la carrière de Kiné Lam. La petite griotte côtoie la maturité et compose sa première chanson (Mame Bamba) Forte de cette expérience, elle se projette sur l’avenir en créant son propre groupe. Une première expérience musicale avec l’orchestre nationale en 1977 devient un succès pour Kiné Lam. Quatre ans plus tard, elle est accompagnée par le super étoile de Youssou Ndour pour réaliser Mame Bamba son premier album avec le producteur Mass Diokhané. Le projet d’avoir son propre orchestre commence à prendre forme avec la sortie de l’album Cheikh Anta en 1989. Le titre Dogo en hommage à son époux, traverse les frontières du Sénégal et fait de cet opus un succès jusque dans les locaux de Syllart son nouveau producteur sur les bords de la Seine. L’album Cheikh Anta enregistré au studio JBZ d’Abidjan a vu les participations de grands musiciens tels qu’Abdou Mbacké transfuge du Super Diamono de Dakar et le percussionniste Papa Ndiaye Guéwel sous la direction musicale du maestro Boncana Maïga. Pensionnaire du théâtre national Daniel Sorano, Kiné Lam Mame Bamba doit se libérer pour honorer plusieurs contrats dans le cadre promotionnel de son album. Mais pour cette femme issue d’une famille modeste et ambitieuse, le dilemme n’a aucune raison d’exister. La Diva démissionne de Sorano sans hésiter. Elle assume son choix : Avec le succès de Dogo, le cachet d’un seul contrat équivalait à douze mois de salaires. Toujours obnubilée par l’idée d’avoir son propre orchestre, elle commence à jouer avec de jeunes musiciens tels que Pape Dembel Diop, Iba Ndiaye, Itou du groupe Oasis. Dans la perspective d’enregistrer un nouvel album en l’occurrence Balla Aïssa Boury, elle sollicite l’expertise musicale du grand Cheikh Tidiane Tall qui dirigera plus tard les destinées de l’orchestre Kaagu.

Espace vidéo: