Menu

Carine au Micro

Originaire du Bénin, Carine au Micro baigne très tôt dans l’univers de la musique grâce à ses parents, en particulier sa mère. La fougue de sa jeunesse la conduit à s’intéresser au hip-hop, au funk, au jazz et à la soul. La révélation a lieu lorsqu’elle visite son Bénin natal. Dès lors, elle choisit d’intégrer cet héritage à sa musique. Une façon pour elle de se rapprocher spirituellement d’un pays, dont elle s’était éloignée physiquement.

 

La France représente une étape décisive dans sa carrière. Rencontres, scènes, collaborations : elle se forge sa propre expérience musicale au contact de plusieurs artistes émergents. À son arrivée à Montréal en 2004, elle saisit la chance de faire sa place sur la scène musicale québécoise en se joignant à la chorale Imani Gospel Singers. Une occasion loin d’être isolée, puisqu’en 2013, elle foule les planches du Segal Center pour un autre projet d’envergure : la comédie musicale Mahalia Jackson, mettant en vedette Ranee Lee (artiste de Jazz gagnante d’un Juno en 2010).

 

Carine au Micro se lance dans l’aventure solo avec son premier EP en 2019. Intitulé O LA SI, c’est un disque riche qui oscille entre ses différentes émotions musicales : jazz, soul, gospel, r’n’b et bien sûr, musique africaine. Son opus parle de sa connexion avec son pays d’origine, mais aussi de l’amour, entre déceptions personnelles et vision optimiste de l’avenir. Au gré de ses expériences, elle façonne sa personnalité, s’ouvre aux découvertes et se nourrit du dynamisme éclectique qui définit sa carrière, ici ou là-bas.

 

Quoi de plus naturel alors, que celle que l’on compare à la grande Angélique Kidjo, soit programmée sur la scène des Voix du Monde; elle qui a trouvé la sienne au croisement de différents pays.

Carine au Micro
Bénin - Québec

INFOLETTRE

Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir en premier les informations et offres exclusives du Festival et des concerts à l'année !