Webdiffusion
Festival Nuits d'Afrique
Le meilleur de la musique du monde !

CLIP VIDÉO

January 18, 2023 00:00:00
KABEY KONATE ft King Shadrock | Single Môgôya
KABEY KONATE ft King Shadrock | Single Môgôya

KABEY KONATE ft King Shadrock | Single Môgôya

Disques Nuits d'Afrique / Believe

Album Artiste
2023
Musique du monde
AFR2-2301
1,29$

Découvrez Môgôya, le nouveau single de Kabey Konate en featuring avec King Shadrock, sorti officiellement le 20 janvier 2023.

 

 

Single Môgôya de Kabey Konate, un artiste afro-reggae originaire du Burkina et basé à Montréal en featuring avec King Shadrock.

Composé et enregistré entre Montréal et le studio Hope à Ouagadougou, le nouveau single de Kabey Konaté sonne la révolte. Accompagné du chanteur Dancehall d’origine Jamaïcaine King Shadrock, les deux artistes Montréalais nous livrent un single puissant en forme d’ode à l’humanité. Le titre Môgôya, signifiant humanisme en Bambara, souligne que la seule voie possible pour l’humanité est le vivre ensemble. Dans un monde où certains s’entretuent pour l’argent ou le pouvoir, les deux chanteurs délivrent leurs messages peace and love porté par le reggae depuis si longtemps : ensemble c’est tout!

 

 

 

 

 

 


NOTES BIOGRAPHIQUES

 

KABEY KONATE

 

Kabey Konate, artiste chanteur burkinabé, est né dans le Nord-Est de la Côte-d’Ivoire. Bercé tout petit par les chants de sa mère griotte et la musique de son frère aîné, grand percussionniste, il fait ses premiers pas artistiques dans la danse. Il se fait connaître à travers des concours de danse, puis de spectacles de rap lorsqu’il est au lycée.

 

La passion musicale de Kabey Konate grandit en lui. En 2002, il enregistre sa première maquette à Abidjan puis, en 2005, il rejoint son pays d’origine le Burkina Faso pour poursuivre sa carrière. Accueilli par la famille Kienou, une grande famille de musiciens de Ouagadougou, il intègre le milieu musical burkinabè en tant que percussionniste aux côtés de Madeni Kienou et de son frère Dramane Konate.

 

Il accompagne Bil Aka Kora, Luis Marques et bien d’autres. Il dirige la partie musicale du seul spectacle équestre africain, « La geste des étalons ». De festivals en festivals, il foule des scènes nationales et internationales. Il continue en parallèle sa carrière de chanteur avec un style très personnel de reggae et world music parsemé de sonorités mandingues. En 2006, le public burkinabè découvre pour la première fois ses chansons en première partie du concert d’Alpha Blondy. Il sort son premier album « Douaou » en 2010, puis un album maxi « Africa Elections » en 2014. Il participe à des festivals, tels que « Historique du mandingue » (Mali) où il fait la première partie de Tiken Jah Fakoly, « Jazz à Ouaga », « Reggae City » ou encore «Les Journées d’Afrique » (Canada). Il a performé pour la première fois au Festival International Nuits d’Afrique à Montréal lors de la 32e édition en 2018 et a fait partie d’une soirée spéciale 35 ans du Festival en juillet dernier.

 

Entouré du groupe Farafina Roots et de ses musiciens chevronnés, il nous a transporté, lors de cette 36ème édition, du pays Mandingue de l’Afrique de l’ouest aux Caraïbes en passant par Montréal en livrant ses textes à la fois sensibles, profonds, revendicateurs et rassembleurs. Anga ta dron ! Lève toi, ensemble on y arrivera !